09/02/2021

Au premier janvier 2021, le SMABB (Syndicat mixte d’aménagement du bassin de la Bourbre) change de nom et de statut pour devenir l’EPAGE de la Bourbre (Etablissement public d’aménagement et de gestion des eaux de la Bourbre).

Cette évolution reflète l'aboutissement d'un processus enclenché depuis plusieurs années, à la suite du transfert de la compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), jusqu’alors gérée par les communes du bassin versant. Un pari politique audacieux mais cohérent, car l’eau ne connait pas les limites administratives, seulement les contraintes hydro-géographiques des territoires qu’elle traverse.
 
La labellisation EPAGE désigne les structures qui gèrent la compétence GEMAPI à une échelle hydrographique cohérente, celle du bassin versant. Elle reste relativement rare puisque seuls 14 établissements publics sont actuellement labélisés sur le bassin Rhône-Méditerranée. L’avis rendu par le Comité d’agrément du bassin Rhône-Méditerranée souligne « l’engagement du SMABB pour conduire l’animation et la mise en œuvre de démarches concertées qui répondent aux enjeux de gestion équilibrée et durable de la ressource en eau (SAGE, PAPI, contrat de milieu, contrat vert et bleu, PAEC) ».
 
Gaël Legay-Bellod, président de l’EPAGE de la Bourbre explique :

 « Ce changement de nom, partie émergée de l’iceberg, traduit l’importance des évolutions à l’œuvre ces dernières années concernant la gestion du grand cycle de l’eau sur le territoire du bassin versant de la Bourbre. Le territoire a su s’entendre politiquement pour mutualiser ses moyens et ses compétences en vue d’une gestion cohérente de l’essentiel des actions relatives au grand cycle de l’eau. 

L’obtention de cette labellisation EPAGE m’apparait en premier lieu un marqueur de qualité à l’intention de nos clients internes que sont les intercommunalités et les communes du territoire, mais aussi à l’intention de nos partenaires et financeurs.

Avec les membres du Comité syndical et du Bureau, nous souhaitons en faire le point de départ d’un mandat délibérément orienté vers la matérialisation des projets structurants portés par le territoire depuis plusieurs années maintenant mais aussi de l’animation constructive du parlement de l’eau du territoire qu’est la Commission Locale de l’Eau.»


Ainsi, la gouvernance du syndicat, créée en 1968, s’est vue bouleversée avec l’arrivée au sein du Comité syndical des 9 intercommunalités présentes sur le territoire du bassin versant de la Bourbre, qui ont toutes décidées de lui confier la compétence GEMAPI. Cela concerne entre autres, la gestion de digues et d’équipement de prévention des crues, et des projets de renaturation d’envergure.
 
Pour accompagner ces nouvelles missions, un important travail a permis d’élaborer un programme d’investissement pluriannuel, offrant une visibilité et une priorisation aux décideurs. De 2020 à 2024, ces investissements sont estimés à 22 millions d’euros subventionnés en partie par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerannée-Corse, la région Auvergne-Rhône-Alpes, l'Union européenne via le fonds FEDER et le département de l'Isère.

Tous les habitants de la vallée de la Bourbre pourront bénéficier de ces aménagements : ce sont des investissements pour le futur, qui permettent de préserver la qualité de l’eau, et d’améliorer la sécurité face aux inondations et qui contribuent à une meilleure résilience du territoire face aux nombreux défis à venir dont ceux liés au changement climatique. 



Le nouveau logo de l'EPAGE de la Bourbre

EPAGE - Logo classique.png